Challenge d’écriture n°25 – Texte n°4

Résultat

4ème au classement général.

  • Note finale : 13.2/20
    • Originalité : 6.4/10
    • Écriture : 6.8/10

Commentaires des votants

Là encore, je vois ce (bon) texte comme hors-sujet. Il n’y a de haine peut-être qu’entre l’héroïne et elle-même. Sinon le style est bon et l’histoire sans être originale est bien traitée. On attend son choix jusqu’à la fin.

Classique (trop) mais bien maitrisé, propre et net mais pas très excitant.

Le texte n’est pas hyper original, mail est bien mené, avec ce qu’il faut de nouveautés pour ne pas tomber dans le bateau.
Finalement, pas besoin de systématiquement trouver une idée neuve de neuve. Parfois, se réapproprier un classique et le dérouler jusqu’au bout, avec une bonne chute et une belle écriture suffit…

Respect du cahier des charges :
Deux personnages plongés dans leur univers, ne peuvent pas se supporter : Oui
Pas d’ennemis héréditaires : Oui
Deux personnages différents : Oui
Les raisons de l’antagonisme sont données : Oui
Les raisons de leur cohabitation sont données : Oui
Remarques :
Le cahier des charges est respecté, le récit est bien mené mais en revanche le sujet manque un poil d’originalité. L’histoire aussi est prévisible. Tu as évité l’écueil du dédoublement de personnalité avec un cas de possession classique, facile mais efficace.
En bref une lecture sympathique bien que connue d’avance. L’intérêt de cette nouvelle pourrait se trouver dans sa/ses suite(s), si jamais tu entreprends d’approfondir tes personnages.

On s’éloigne hélas un peu du sujet malgré un bon texte et de bonnes volontés qui, pourtant, ne m’ont pas convaincus.

Joli texte. L’explication de la possession aurait pu venir plus tôt, on se perd un peu dans les “elle” du début du texte. Le prénom de la femme aurait pu aider par exemple.

Idée originale et écriture très fluide. Cependant, certains petits détails auraient été améliorés avec un peu plus de relecture, et j’aurais aimé que l’antagonisme soit mieux démontré en faisant parler la succube avec le personnage principal, ce qui aurait ajouté une touche de crédibilité et de clarté…




  • Les commentaires sont clos.