Griffes Sanglantes

Complément à l’article publié le 15 octobre 2009

bi_sw2Les Space Wolves sont des guerriers endurcis, issus de Fenris, un monde peuplé de combattants féroces.

Ils sont les Space Marines, les meilleures troupes au service de l’Empereur que l’on puisse trouver parmi les milliers de mondes de l’Imperium.

Griffes Sanglantes raconte les débuts sanguinaires de Ragnar, le Space Wolf, en tant que jeune guerrier Griffe sanglante. Depuis la jungle infernale de Galt en passant par les cités polluées du monde-ruche d’Aerius, la mission de Ragnar va l’emmener d’un coin à l’autre de la galaxie, afin d’affronter le mal sous sa forme la plus absolue.


Griffes Sanglantes
Auteur : William King
Editeur : Bibliothèque interdite
Intérêt dans l'univers : ?????

Commentaires de Ventris

?????

J’ai eu l’impression que W.K. tombait dans la surenchère, nos aventuriers ne tombant pas moins sur 4 ennemis de L’Imperium : Orks, Tyranides, Eldars et Chaoteux (de quel culte ? A vous de le découvrir).

Il y a un bon suspens, mais il ne nous tient pas en haleine comme dans un des livres de Dan Abnett. On apprécie de lire ce livre, mais je n’ai pas eu l’impression de ne pas pouvoir à m’arrêter comme pour la série des Fantômes de Gaunt par exemple. – J’ai bien aimé le point de vu interne adopté par l’auteur, on s’imagine vraiment bien en Ragnar, même si certains détails paraissent incohérents.

Malheureusement, la relation conflictuelle Ragnar/Strybjorn n’évolue pas, n’éclate pas en combat comme on aurait pu s’y attendre. Par contre, notre héros se rebelle quelques fois contre le sergent Hakon. D’ailleurs ce dernier, vétéran de centaines de combats, semble être surpassé physiquement par Ragnar. Petit moins donc, un jeune Space Marine (1ère mission) ne devrait pas autant surpasser son supérieur.

Scènes de combat excellentes, très bien décrites et dynamiques.

Conclusion :
C’est un bon livre, j’ai pris du plaisir à le lire. Le scénario n’est pas trop mal, les scènes de combat très bonnes, et on prend plaisir à suivre notre héros dans ces périples. Cependant, je le considère plus comme un livre que j’appellerais “transitoire”, c’est-à-dire un livre à lire entre deux autres de Dan Abnett par exemple. Il y a un passage du livre plus intéressant que les autres, mais au risque de trop dévoiler l’histoire, je ne l’ai pas mentionné.
Bon livre donc, je vous le conseille, 10.50€ n’est pas un prix exorbitant pour la qualité du livre, d’une 300aine de pages.

Commentaires d’Atorgael

?????

Quand les loups ne partent pas à l’aventure, c’est l’aventure qui vient au loups. Ici, elle prend le forme d’un inquisiteur qui vient demander l’aide des Space Wolf pour sauver un monde.

Pour cela il faut d’abord retrouver 3 morceaux d’un artéfact avant de pouvoir soigner les habitants d’une planète infestée par une peste. Là déjà, on se doute quelles sont les forces en présence…

La quête des artéfact fera croiser le chemin de vils xénos qui feront pâle figure face à une petite escouade de griffes sanglantes. C’est d’ailleurs parfois un peu exagéré.

Ragnar est toujours en phase d’apprentissage et la référence aux machines instructives permanent est lourd et trop répétitif.

Le final est plutôt musclé et je vous conseille ne pas manger avant d’attaquer cette dernière partie, vous risqueriez de vous sentir mal tellement les descriptions sont imagées.

Un livre assez moyen.




  • Les commentaires sont clos.