Révélations

bi_ravenor3En fier serviteur de l’Inquisition, Gideon Ravenor continue son combat contre les abominables forces ténébreuses qui menacent la survie de l’humanité.

Dans ce troisième et dernier tome de la série, Ravenor continue sa traque de Zygmunt Molotch, son ennemi de toujours, une traque à présent devenue obsession. Lorsqu’un autre groupe d’agents de l’Inquisition se fait massacrer, Ravenor et son équipe coupent les ponts avec leur organisation et adoptent volontairement le statut de renégat afin de poursuivre leur proie, violant ainsi tous les commandements de leurs supérieurs.

Catapultés à travers l’espace et le temps, confrontés à des ennemis d’une puissance et d’une malignité sans limites, quels sacrifices seront-ils obligés d’accepter pour remporter la victoire ?


Révélations
Auteur : Dan Abnett
Éditeur : Bibliothèque interdite
Intérêt dans l'univers : ?????

Commentaires de Rendar

?????

Voici la conclusion des aventures de Ravenor et son équipe où l’inquisiteur se lance, contre l’avis des Ordos, à la poursuite de Moltoch et devient un renégat aux yeux de ses pairs. Poursuivi par ses anciens frères de l’inquisition, Ravenor emmène son équipe à la lisière de l’hérétisme en utilisant tous les moyens possible pour localiser sa Nemesis.

Ajoutons à cela le démon Slyte qui sommeille dans le corps d’un de ses acolytes et qui menace de se réveiller et vous comprendrez que l’ancien inquisiteur est en bien mauvaise posture.

Ayant très apprécié les deux tomes précédents, j’attends avec impatience l’opportunité de lire cette conclusion et force m’est de constater que je suis un peu déçu… Exit les libre marchands, les intrigues politiques, les grosses trahisons, ce roman se concentre sur un seul axe : La traque de Molotch et le réveil de Slyte. Même si on ne s’ennuie pas (Le récit est toujours parsemé de combats et l’attachement envers les personnages toujours très fort) je le trouve un peu long pour finalement arriver à une fin pliée en quelques dizaines de pages sans réelles conclusions

L’épisode de la porte est particulièrement pénible à mon goût et j’ai le sentiment qu’il y à un réel manque d’inspiration pour clôturer cette vibrante aventure.

Cette trilogie reste quand même un ‘must’, je l’ai appréciée de bout en bout et je la conseille vivement.

Commentaires d’Atorgael

?????

Alors ce dernier volume des aventures de Ravenor et de son équipes, que dire ?
D’abord que la trilogie dans son ensemble se tient, qu’elle est très différente de celle d’Eisenhorn et c’est tant mieux.

Ce tome est moins spectaculaire que le précédent, Ravenor et à deux doigt d’y passer mais comme on sait que suite il y aura …
Ces ennemis sont les mêmes, vicieux, méchants, puissants mais finalement pas assez.

Je n’ai pas ressenti de longueur à part pour la longue séquence de la porte. On sent en effet que c’est un outil bien pratique pour le récit et ses rebondissements mais que l’auteur à quand même bataillé pour s’en défaire.
Par contre très déçu de la toute fin, de l’ultime confrontation avec Molotch. Ça méritait mieux. Cette scène aurait pu être évitée et remplacée par, par exemple, un débrief avec les ordos qui aurait raconté cette scène, ça l’aurait plus mise en valeur je pense.

J’ai apprécié les personnages et leurs descriptions, mon préféré étant Lucius Worna, voila une bête de combat bien méchant comme je les aime. Son confrère Harlon Nayl n’étant pas mal dans son genre, mais plus lisse de part son intégration à une équipe de l’inquisition.

Une bien belle trilogie au final.

Le vote des lecteurs

Votre avis sur l’article, le livre…

[starrater tpl=10 style=’starscape’ size=’16’]




  • Les commentaires sont clos.