Space Opéra

spaceopera-vanceAprès une tournée triomphale dans le monde entier, la Neuvième Compagnie, une troupe d’opéra originaire de la planète Rlaru, donne ses dernières représentations au Théâtre Néo-Classique.

Pourtant, la presse spécialisée doute de l’identité des musiciens et pense que la Neuvième Compagnie n’est qu’une vaste escroquerie.

Dame Isabel Grayce, secrétaire-trésorière de la Ligue de l’Opéra, convoque Adolph Gondar, l’impresario de la troupe, et lui demande de mettre un terme aux rumeurs.

Quelques jours plus tard, la troupe disparaît mystérieusement.


Space Opéra
Auteur : J. Vance
Éditeur : Folio SF

Commentaire d’Atorgael

J’ai commencé à relire de vieux livres que j’avais eu l’occasion de lire il y a de cela quelques années.

Le premier est donc Space Opéra (avec l’accent sur le é, faisant ainsi référence à la classification de SF du Space Op et se lisant au sens propre comme des opéras joués dans l’espace) de Jack Vance. C’est fou comme le temps donne un nouveau relief à une ancienne lecture d’il y a une trentaine d’année, il n’est plus du tout comme dans mes souvenirs.

Cette histoire va nous emmener de planètes en planètes à la traine d’une troupe d’opéra qui veut apporter la culture musicale aux autres races intelligente de l’univers avant de retrouver la planète Rlaru.

Toutes les représentations se dérouleront plutôt mal, l’auteur s’amusant à semer quiproquos et incompréhensions entre les musiciens terriens et spectateurs extraterrestres.

C’est évidemment bien écrit et ça se lit très vite, les personnages principaux sont tour à tour pédants, imbus de leurs personnes, sûrs d’eux, … l’image même des bons colonisateurs qui viennent apporter la bonne et seule vraie parole aux autochtones qui ont le culot de ne pas les en remercier.

Jack Vance s’amuse avec cette vision de la « grande musique » que peuvent avoir certains et on s’en amuse avec lui. Sans être un de ces meilleurs roman, il est toujours bon de lire du Jack Vance, alors lisez-le !

A noter que je me suis lancé dans cette relecture après avoir récemment lu « Les opéras de l’espace » qui reprenait un peu ce périple d’un homme autour de la musique, un autre livre que je vous encourage à lire également.




  • Les commentaires sont clos.