Le pacte du sang

fr-bloodpactLes Fantômes de Gaunt

Après avoir durement souffert contre les forces du Chaos lors des désastreux événements de la planète Jago, le Premier et Unique de Tanith est retiré de la ligne de front pour bénéficier d’un repos bien mérité. Mais après deux ans d’inaction sur Balhaut, les Fantômes commencent à tourner comme des lions en cage…

Alors que les mauvaises habitudes s’installent et que les actes d’insubordination se multiplient, Gaunt est convoqué par les services de renseignement de la Garde. Ils ont capturé un gradé ennemi, mais les séances d’interrogatoire auxquelles ils l’ont soumis ont été vaines : l’homme refuse de parler à qui que ce soit à part Gaunt.

Les informations que détient ce prisonnier sont vitales à l’effort de guerre Impérial, mais survivra-t-il assez longtemps pour les divulguer ?

Alors qu’une force de soldats d’élites du Chaos se prépare à porter le coup de grâce, Gaunt se retrouve au cœur d’un jeu mortel dans lequel il ne peut faire confiance à personne, et duquel dépend l’avenir de la Croisade des Mondes de Sabbat.


Le pacte du sang
Auteur : Dan abnett
Éditeur : Black Library (avril 2013)
Intérêt dans l'univers : ?????

Commentaires d’Atorgael

?????

On retrouve nos héros bien reposés après les terribles batailles du chapitre précédent. Trop reposés peut-être, car 2 ans à se requinquer leur à fait prendre du gras et de mauvaises habitudes. Ils sont donc en garnison sur Balhaut où Gaunt a déjà trainé ses guêtres quelques années auparavant avant de prendre le commandement des Tanith.

Ibram Gaunt s’est également remis des séances de torture et commence à se poser des questions quant à ce qu’il va faire maintenant.

Notre auteur favori ne lui en laisse pas le temps en lui refilant dans les pattes un bon gros méchant à gérer. Et là ça commence à partir dans tous les sens.

Si vous avez lu le traitre et tous les évènements liés à Géréon vous ne serez pas dépaysés, ce livre raconte la même chose mais dans l’autre sens. Un général ennemi trahi les siens pour rejoindre l’Imperium, une unité du Pacte du sang est donc chargée de l’éliminer.

Viennent se greffer à cela les problèmes que rencontrent les Tanith en garnison et la réputation de Gaunt qui le poursuit, rendant ses actions suspectes par un tas de monde haut placé. Vous avez dit l’Inquisition ?

L’action est bien menée comme presque toujours avec Abnett, on est rapidement plongé dans les histoires des différents groupes de fantômes éparpillés sur Balhaut au moment des faits avant un final mouvementé.

Ce livre m’a laissé sur ma faim de part la personnalité du Phégut (le traitre en langue du pacte du sang) que je trouve un peu tendre et dont on ne sait pas grand chose des ses motivations profondes pour trahir les siens. Et puis des tas de questions restent sans réponses, sans doute les aura-t-on dans le prochain volume.

Les personnages habituels sont là et on a plaisir à les retrouver, Rawne est égal à lui-même en pire, Dorden, les Criid, Banda, Daur, Hark… Tous ont leur petite place dans l’aventure.

Ce livre est l’occasion pour Abnett d’aborder quelques sujets comme la vieillesse, le temps qui passe, la mort et les souvenir de ceux qui restent. C’est bien fait, bien écrit, très agréable à lire et ça change des innombrables charges d’infanterie baïonnette au fusil sous la mitraille ennemie.

Vivement le prochain maintenant…




  • Les commentaires sont clos.