Le Chasseur d’âme

fr-soul-hunterCRAIGNEZ CES SPACE MARINES ! Trahis, rejetés hors de la lumière de l’Empereur et pourchassés comme hérétiques, ils sont les rebelles du 41e millénaire.

Dans leurs armures décorées de symboles de mort, les Night Lords sont des chasseurs et des tueurs sans pitié. Ils ne se repentiront jamais des blasphèmes pour lesquels ils ont été bannis.

Sans relâche, ils fondent sur l’Imperium mourant, apportant la mort depuis les ténèbres entre les mondes.

ET LA TERREUR EST LEUR ARME LA PLUS PUISSANTE !


Le Chasseur d’âme
Auteur : Aaron Dembski-Bowden
Éditeur : Black Library
Intérêt dans l'univers : ?????

Commentaire de Rendar

?????

La dixième compagnie des Night Lords n’est plus que l’ombre d’elle-même. Constituée d’une trentaine de guerriers à l’équipement réduit et dirigés par un champion ayant succombé aux puissances sombres, sa gloire passée semble être perdue à jamais.

Lorsque le Maître de Guerre, Abaddon, enjoint la compagnie à rejoindre une grande armée visant à faire tomber le secteur Cyrthe, manufacture de Titans, Talos, un Nocturnien pure souche possédant un don de prophétie, met en garde son capitaine. Ses visions lui ont montré la destruction de sa compagnie. Mais l’exalté, corrompu et assujetti à Abbadon décide quand même de livrer bataille aux côté de la Black Legion.

S’en est trop pour Talos qui cherche avant tout à préserver l’héritage de son primarque. Les affrontements rangés ne sont pas faits pour les Night Lords, experts pour instiller la terreur et les frappes éclairs. De plus, Talos, surnommé par son Primarque ‘Le Chasseur d’Âme’ est écœuré par la perversion de sa légion au contact du Warp. Déclarée hérétique suite à l’assassinat du Night Haunter par un assassin de l’Empereur et non par allégeance aux Sombres Dieux, Talos hais l’Impérium comme tous les Marines du Chaos mais n’a juré aucune allégeance et, si la dixième compagnie disparaît, cela pourrait sonner le glas du reste de sa Légion livrée alors en pâture aux puissances du Warp.

Nous livrant une image des Night Lords bien différente de celle généralement proposée, cet excellent roman nous montre des Space Marines très attachés à leur légion et à leur Primarque mais brûlant d’une haine insatiable envers l’Impérium. Dépeints de manière humaine mais sans jamais les transformer en ‘Garde Impériaux plus puissants’, c’est une très bonne lecture qui suivra, je pense, d’autres tomes vu la fin très ouverte.

Je vous le conseille fortement, je pense que c’est l’un de mes préférés avec un beau 4/5 mérité.




  • Les commentaires sont clos.