Zone de guerre

zoneguerreDans un futur proche, les grandes puissances ont colonisé l’espace, après plusieurs siècles de paix fragile entre les blocs économiques de la Terre.

Reporter de guerre vétéran, Lex Falke est à la recherche d’un nouveau Pullitzer lorsqu’il démarque sur la colonie 86. Il est chargé de couvrir les opérations des États-Unis, embarqué avec une unité de soldats sur le terrain.

Pour découvrir la vérité sur ce conflit larvé, il intègre un protocole expérimental et illégal : être implanté dans à distance dans le cortex d’un soldat. Ce projet lui permet de se connecter à l’esprit du combattant et de suivre les opérations en temps réel.

Mais lorsque le soldat prend une balle dans la tête, Falke se retrouve seul aux commandes du corps qu’il doit désormais faire sien. Il devra donc tenter de revenir vers ses lignes, en survivant aux combats qui ont éclaté, pour révéler au grand jour la vérité sur le conflit, qu’elle qu’en soit le prix.


Zone de guerre
Auteur : Dan abnett

Commentaire de Rendar

?????

Sur une planète récemment colonisée, des rumeurs courent sur de possibles affrontements entre les forces du Bloc et celles de l’US. Pourtant, la presse et les bulletins d’information diffusés sont tout à fait normaux et ne laissent transparaître aucune tension.

Lex Falk, reporter primé et reconnu décide alors de pousser plus loin son enquête et, via un procédé technologiquement novateur, va implanter sa conscience dans le corps d’un soldat des forces US. Il sera alors capable de voir et entendre tout ce que le militaire vivra lors de sa prochaine mission.

Il ne se doute pas qu’il va être catapulté en pleine sonne de guerre et que son rôle passif de collecteur d’informations va être fortement mis à mal lors des jours qui vont suivre.

Très impatient de lire cette publication d’Abnett hors du monde de Wh40K je ne peux malheureusement que vous faire part d’un sentiment en demi-teinte et ombragé de déception.

Le pitch était très intéressant et l’écriture tout à fait correcte mais j’ai eu l’impression de lire un premier roman SF d’un auteur. La trame historique se révèle en fait sans aboutissement, les péripétie bien que parfois très mouvementée et bien écrite ne suscitent pas un réel investissement du lecteur pour le futur des protagonistes. Je l’ai lu en ayant l’impression d’être extérieur au récit et non immergé dedans.

J’ai trouvé que ça manquait de surprise et semblait du déjà-vu. Cela reste néanmoins agréable à lire et ni trop long, ni trop compliqué, ni soporifique mais on est loin du « grand » Abnett qu’on a pu voir dans certaines publications de la BL.

Dommage.




  • Les commentaires sont clos.