Léviatemps

mcleviatempsParis, 1900. Guy de Timée, romancier à succès, vit pourtant dans les combles grinçants d’une maison close. Du jour au lendemain, il a tout plaqué. Femme, enfant, amis, réussite, il n’a plus supporté la pression, celle de réussir par tous les moyens, celle d’écrire ce qu’on attend de lui. Il a décidé de se lancer dans un roman policier qui plonge dans les bas-fonds de la civilisation, de ce Paris que le monde entier admire. Il veut être confronté au sang et à la violence. A la mort, qu’il appelle de tout son être.

Elle va surgir au milieu de la nuit en la personne de Milaine, jeune prostituée du lupanar, assassinée dans des circonstances particulièrement étranges. Et si elle n’était pas la première ? Qui rode dans les rues de la capitale, dans l’ombre de l’Exposition Universelle ? Quel est le sombre dessein de ce tueur de femme, qui ne laissera bientôt derrière lui que des costumes de peau ?

En compagnie de la mystérieuse Faustine, de l’inspecteur Perotti et d’Yoshito, un Japonais impressionnant, sumo déshonoré, Guy va tenter de le découvrir…

Des cercles ésotériques de Paris aux merveilles de l’Exposition universelle, ils vont peu à peu mettre à jour un terrifiant secret, celui qui fascine tout homme depuis la naissance de la civilisation : le contrôle du temps.


Léviatemps
Auteur : Maxime Chattam

Commentaire de Rendar

?????

Paris, en pleine ouverture de l’exposition universelle de 1900, un homme, Guy de Timée a décidé de fuir sa vie passée. Ecrivain aisé, marié et père, il coupe tous liens avec son ancienne vie et trouve refuge dans un des nombreux bordels de Paris où il loge dans une chambre de bonne pour préparer son prochain roman.

Alors que l’inspiration semble l’avoir abandonné, le meurtre horrible d’une des filles de la maison close le pousse à mener l’enquête pour découvrir son assassin. A moins que cela soit pour lui le moyen de retrouver le souffle de la création et cherchant dans les bas fonds de l’âme humaine le terreau de son prochain livre.

Mais il se rend rapidement compte que la prostituée sauvagement assassinée n’est qu’une des victimes d’un tueur en série qu’il n’aurait peut être pas du défier…

Nous baladant à travers une vision vivante et criante de réalisme du Paris d’il y à 100 ans, Chattam nous fais visiter des endroits clefs de son histoire, menée de main de maître et très bien écrite. On sent dans ce roman une véritable recherche historique mais également une évolution très positive de son style et de ses tournures de phrases. Oscillant entre vision horrible, expérience occulte, prémices du profilage et la joie de déambuler dans l’exposition universelle, le lecteur ne peut pas lâcher les pages de ce très bon roman.

Pour moi, l’un des meilleurs de l’auteur.




  • Les commentaires sont clos.