Le sang du temps

mcsangtempsParis, 2005.

Détentrice d’un secret d’État, menacée de mort, Marion doit fuir au plus vite. Prise en charge par la DST, elle est conduite en secret au Mont-Saint-Michel. Le Caire, 1928.

Le détective Matheson consigne dans son journal les détails d’une enquête particulièrement sordide : des cadavres d’enfants atrocement mutilés sont retrouvés dans les faubourgs du Caire. Rapidement, la rumeur se propage : une goule, créature démoniaque, serait à l’origine de ces meurtres.

Mais Matheson refuse de croire à la piste surnaturelle. À première vue, rien de commun entre ces deux époques. Et pourtant… La vérité se cache dans ces pages. Saurez-vous la retrouver ?


Le sang du temps
Auteur : Maxime Chattam

Commentaire de Rendar

Afin de la protéger dans le cadre d’une enquête difficile, Marion, experte à l’institut médico-légal de Paris est envoyée en secret sur le Mont Saint Michel sous la protection des services secrets. Là, elle découvre le journal intime d’une détective anglais enquêtant au Caire écrit il y a près de cent ans.

Ce journal narre les notes du détective travaillant sur des meurtres commis par une mystérieuse goule, une créature des mythes égyptiens. Alors qu’elle se plonge dans cette histoire pour tromper l’ennui du Mont, des évènements inquiétants vont se produire autour d’elle et elle va, elle aussi, devoir mener l’enquête.

Sans doute l’un des rares livres de Chattam que je n’ai que moyennement apprécié. Malgré la double histoire plutôt bien pensée et les descriptions de ce lieu magnifique qu’est le Mont Saint Michel, la sauce ne prend pas et les détails de ce roman se perdent vite dans ma mémoire. Ce livre reste cependant très fluide et bien écrit, comme toutes les productions de cet auteur.]




  • Les commentaires sont clos.