Derrière les lignes ennemies

Suite à la chute de Coruscant et la perte du gouvernement de la république, les vestiges de la flotte de la nouvelle république décide de frapper durement les Vongs et attaquent Borléais, une de leurs anciennes bases. Au commandes, Wedge Antilles réussi à chasser les Yuzzan Vong et établir une plateforme d’où ils pourrons mener des opérations contre l’envahisseur.

Luke Skywalker l’y rejoins avec plusieurs Jedis et la famille Solo en lambeaux après la perte d’Anakin et la disparition de Jacen.et ils décident ensemble de mener un plan d’attaque. Alors que Wedge, avec l’aide d’escadrons spécialisés dont les rogues et les spectres et de Jaina monte un plan afin d’attirer les Vongs à amener une force importante sur place et tenter de la détruire, Luke se rends avec Mara sur Coruscant y créer des cellules de résistances des survivants de l’attaque initiale.

Mais le commandant ennemi envoyé pour briser Borléais n’est autre que le père du maître de guerre, un tacticien redoutable et vénéré par son peuple qui mettre l’ingéniosité et les ressources des forces, redevenue un mouvement de rébellion, de Wedge Antilles. Luke Skywalker, quant à lui, va découvrir une créature utilisant le côté obscur mais dépourvue de conscience adulte, un géant de trois mètres avec les réactions d’un enfant capricieux qu’il devra absolument arrêter avant d’éviter qu’il sème le chaos dans la galaxie.

Dyptique intermédiaire sans énorme intérêt pour l’historique général fige l’action sur une période assez courte mais haletante. Bien amenées, écrite avec fluidité, les péripéties s’enchaînent et nos héros sont mis à rude épreuve. Bien que cela n’impacte pas réellement le cours de l’histoire, ces deux livres sont très agréables, avec de l’action, de l’humour, toujours plus d’informations sur les Vongs et leurs us et coutumes, bref, c’est un bon moment de lecture.

  • Intérêt : ?????
  • Écriture : ?????



  • Les commentaires sont clos.