Le sabre noir

ren_swars24Après ses aventures sur le vaisseau automatisé (Voir critique précédente) Luke emmène Calista à l’académie Jedi sur Yavin 4 en espérant lui faire retrouver ses pouvoirs qu’elle à perdu.

Pendant ce temps, Leia et Han mènent une bataille diplomatique auprès de Durga le Hutt qui veux s’allier à la nouvelle république. Mais ce dernier cache un bien triste projet : Assisté du savant créateur de l’étoile noire, il tente de construire sa propre super-arme et profite de cet entretien diplomatique pour voler les informations nécessaires à la création d’un superlaser.

Kyp Durron et Dorsk 81, nouvellement adoubés chevaliers Jedis, se rendent dans les mondes du noyau et constatent avec horreur que la machine de guerre impériale, auparavant morcelée entre divers seigneurs de guerre, s’est remise en marche sous la direction d’un commandant unique que tous croyaient mort : L’amirale Daala.

Assaillie par les Hutt d’un côté et l’Empire de l’autre, la république est prise entre deux feux et l’académie Jedi de Luke semble être la cible de toute l’attention. Elle porte l’espoir de la république et devient la cible de ses ennemis.

Ecrit par Kevin Anderson qui nous avait servi une trilogie sur l’académie Jedi très correct, ce livre est très décevant. D’une part, l’écriture n’est pas au niveau (A moins que cela soit la traduction) et de l’autre, la trame est, encore une fois, tirée par les cheveux.

Daala, personnage très peu charismatique, prends les rennes de l’empire et se retrouve aux commandes d’un Hyperdestroyer surpuissant, les Hutt construisent rien moins qu’une étoile noire et Luke s’en va faire du camping avec son amoureuse dans un essai de trame sentimentale navrant.

Bien entendu, (presque) tout le monde s’en sort et les nombreuses apparitions de personnages secondaires très appréciés (Paellon, Kyp Durron, Wedge Antilles) et la défense des Jedis devant l’assaut de l’académie n’arrivent pas à apporter un quelconque intérêt à ce roman qui n’est certes pas mauvais au point de faire mal à la tête mais d’une utilité plus que limitée

  • Intérêt : ?????
  • Écriture : ?????

Votre avis sur l’article, le livre…

[starrater tpl=10]




  • Les commentaires sont clos.