La prophétie Eldar

bi_eldar

Isolé et solitaire, le vaisseau-monde eldar de Kaelor flotte dans l’immensité glacée de l’espace. Lorsque le jeune guerrier Naoïs atteint l’âge de la majorité, il ne sait pas encore qu’une sombre destinée pèse sur ses épaules. Formé auprès de l’antique temple aspect des araignées spectrales, il cherche à rendre à sa famille déchue son prestige d’antan. Le jeune guerrier sème la destruction sur le vaisseau-monde et exerce sa vengeance contre ceux qui avaient bafoué ses ancêtres. Ses actes semblent répondre à une prophétie secrète, ranis faut-il accorder foi à cette prophétie ou des forces plus sombres sont-elles à 1’œuvre ? La Prophétie-Eldar est une formidable histoire de vengeance et de destin qui explore le monde mystérieux des eldars, une race extraterrestre jadis puissante qui est aujourd’hui au crépuscule de son existence.


La prophétie Eldar
Auteur : C.S. Soto
Editeur : Bibliothèque interdite
Intérêt dans l'univers : ?????

Commentaire de Rendar

?????

Dernière lecture en date, un petit (Hum, non, en fait, il est plutôt épais) roman Warhammer 40k.

Centré sur les Eldars et le vaisseau monde inédit de Kaelor, ce livre nous entraîne au travers des nœuds d’une sombre prophétie mettant en péril tous les habitants de Kaelor.

Je serais bien en peine de vous en faire un résumé détaillé vu que le roman est un poil compliqué. En gros, c’est un mélange d’intrigue politique et de mythe légendaire sur fond de rivalités centenaires entre les classes dirigeantes et les temples aspect.

Pour être honnête, bien que se lisant rapidement, ce roman est assez compliqué à comprendre. Bourré de références et de termes spécifiques et n’étant pas spécialiste de la culture eldar, j’ai du à de nombreuses reprises me retourner vers le glossaire à la fin du roman (Qui prends presque 1/5ème de la taille du livre) pour comprendre quelque chose (ben oui, quand l’auteur donne cinq noms différents à la même chose, c’est pas facile de s’y retrouver)

Le résultat, une histoire sans intérêt, les quelques points intéressants sont noyés au milieu d’un monceau de choses à déchiffrer pour saisir le roman dans sa globalité, des combats rares et sans intérêts…

A moins d’être un fan des eldar, passez votre chemin…




  • Les commentaires sont clos.