Le Marteau et l’Enclume

1ère mise en ligne le 15/11/2013

sob2Les Sœurs de Bataille sont les plus fidèles servantes de l’Empereur, des guerrières terrifiantes, et les garantes de la pureté de l’lmperium.

Quand Sanctuaire 101, un avant-poste de l’Église, subit une attaque, les Sœurs interviennent avec rapidité et efficacité.

Mais elles se retrouvent confrontées à une terrible et ancienne race extraterrestre : les impitoyables Nécrons.

Alors que des vagues de créatures métalliques s’abattent sur le bastion Impérial, il devient évident que perdre cette bataille ne peut signifier qu’une seule chose pour l’humanité : l’annihilation.


Le Marteau et l’Enclume
Auteur : James Swallow
Éditeur : Black Library
Intérêt dans l'univers : 

Commentaire de Rendar

Tombée en disgrâce suite aux évènements survenus sur Neva, la Céleste Miryia s’est vue rétrogradée au rang de sœur militante et envoyée sur une planète désertique qui abritait un ancien couvent mystérieusement détruit.

Accompagnées d’un large contingent de sœurs de batailles et de membres du Mechanicum, les forces impériales vont vite se rendre compte que la race antique des Nécrons sont responsables de la perte du Sanctuaire 101 et qu’ils sont toujours présents sous le sable de la planète.

Mais entre la recherche d’une mystérieuse relique, la reconstruction du couvent et les envies des serviteurs du Dieu machine avide d’un dangereux savoir, la mission va s’avérer bien plus compliquée que prévu.

Mieux construit que le premier opus, c’est carrément sympa à lire. On y découvre les ‘nouveaux’ nécrons biens plus personnalisés que les anciens et l’ensemble bien qu’assez classique et prévisible se lit bien.

Ça casse pas la baraque mais c’est divertissant !

Commentaire d’Atorgael

Second opus des aventures des Sœurs de batailles.

Ce livre n’est qu’un prétexte pour présenter les Nécrons et les dernières figurines sorties. Mais comme ce sont les méchants de l’histoire, il leur des adversaires dignes : Les Sœurs de bataille.

Si l’action est bien menée sans temps morts, il n’y a pas non plus de grosse surprise et tout se déroule comme on imagine que ça va se dérouler au fil de la lecture.

C’est quand même un peu gros pour rester crédible, notamment au niveau de la destruction finale.

A lire que pour retrouver les Nécrons dans leur toute puissance (du moins jusqu’à ce que la Foi les renversent).

Au final, j’en suis à me demander si ce ne sont pas les personnages de l’Adeptus Mechanicus qui sont encore les plus crédibles.




  • Articles liés

    • La foi et le feu Dans le futur cauchemardesque du 41e millénaire, les Sœurs de Bataille se dressent entre l’humanité et ses ennemis […]
    • L’âge des ténèbres L’Hérésie d’Horus, tome XVI Complément à l'article publié le 15 mars 2012 Après sa trahison sur Istvaan, Horus […]
    • Blood Angels Compléments à l'article publié le 14 octobre 2009 et aux compléments du 23 avril 2012 Sur le monde reclus de […]
    • La Fuite de l’Eisenstein Ayant été témoin du massacre des forces impériales sur Istvaan III, le capitaine Garro de la Death Guard s’empare d’un […]
    • Chroniques de l’Hérésie Compléments à l’article publié le 19 octobre 2009 Nous sommes au trente et unième millénaire, et l'humanité s'est […]
    • Nemesis Compléments à l’article publié le 4 février 2011 L’Hérésie d’Horus, tome XIII. Après les horreurs de Istvaan […]

    Les commentaires sont clos.