Le père de nos pères

lepere_werberL’homme descend du porc !

C’est moins chic que le singe évidemment et les partisans de la théorie classique qui butent toujours sur le problème du chaînon manquant ne sont pas prêts à accepter cette hypothèse.

Ils vont d’ailleurs jusqu’à assassiner le professeur Adjémian, père de la théorie porcine pour l’empêcher de divulguer ses travaux. Mais une courageuse journaliste va tenter de résoudre une double énigme : celle du meurtre du professeur et celle de la naissance de l’humanité.

Les deux intrigues s’entrecroisent, mêlant les folles poursuites, les rebondissements, les combats contre les singes, les hyènes ou les chefs de rubrique.


Le père de nos pères
Auteur : Bernard Werber
Éditeur : Livre de poche

Commentaire de Rendar

?????

Suite à l’assassinat d’un scientifique réputé ayant récemment proclamé avoir fait une découverte majeure dans la recherche du ‘Chainon manquant’ dans l’évolution humaine, un couple de journalistes atypiques mènent une enquête pour remonter la piste de l’évolution de l’homme.

Mais cette découverte semble se heurter à la sensibilité de beaucoup de personnes du milieu et contredirait toutes les théories, même les plus farfelues. Leur enquête va les mener jusqu’en Tanzanie, le berceau connu de l’homme.

En parallèle, nous suivons ‘IL’ un primate ayant vécu des millions d’années avant les pérégrinations des deux journalistes. Le secret des origines de l’humanité nous sera-t-il révélé ?

Moitié roman policier, moitié roman scientifique, le style très fluide et accessible de l’auteur nous emmène facilement dans cette histoire contenant (Comme toujours avec Werber), un brin de morale légèrement psycholo-métaphysique.

La double histoire d’un singe et des hommes est assez sympa mais, même si j’ai été emballé au début, le troisième tiers me laisse sur ma faim. Je n’ai pas vraiment saisi la piste de réflexion que l’auteur voulait me faire emprunter (A moins que j’y ai été aveugle, c’est possible aussi) mais je ne saisis pas trop la finalité du truc.

Ça reste agréable à lire, une bonne partie du roman faisant écho à ce que l’on a pu apprendre à l’école au sujet de l’évolution, des premiers Homo Sapiens et du chaînon manquant dans l’évolution de l’Homme.




  • Les commentaires sont clos.