La colére du héros

Les Yuzzan Vong poursuivent l’invasion de la galaxie. Après la chute d’Ithor, c’est maintenant Obroa-Skai, la bibliothèque galactique qui est détruite par les extra-terrestres.

Les envahisseurs n’ayant aucune stratégie rationnelle, la flotte de la nouvelle république ne peut contrer les incursions toujours plus proches du noyau. Lorsqu’une femelle Yuzzan Vong demande l’asile politique, une lueur d’espoir se mets à briller pour tenter de comprendre et de pouvoir négocier avec les Vong. Mais c’est peut être également un piège.

Pedant ce temps Han Solo, espérant tromper son chagrin après la mort de Chewbacca, se lance à la recherche d’un ancien ami contrebandier s’étant mis à travailler pour l’ennemi et à fournir aux Yuzzan Vong des prisonniers pour leurs horribles sacrifices. Une quête qui l’éloignera de sa famille et de l’homme qu’il était devenu pour le rapprocher de ce qu’il était avant : Egoïste et hors la loi.

Les jedis, toujours discrédité par le Sénat galactique tentent d’être utiles mais, alors qu’ils pourraient être le seul espoir pour toutes les races de la galaxie, ils se refusent à se lancer dans des actions guerrières motivées par des sentiments dangereusement proches du côté obscur…

Malgré des événements toujours plus dramatiques et un avenir s’annonçant des plus sombres, ce roman est nettement un cran en dessous que ses prédécesseurs du Nouvel Ordre Jedi. En cause, une écriture très moyenne, pas mal de lourdeurs, des situations peu claires et des personnages confus ce qui entraîne un manque d’implication du lecteur dans les péripéties.

Pourtant, il y à de très bon ingrédients qui auraient pu être bien mieux exploités (Centerpoint et les hapiens par exemple) ainsi que la re-découverte de têtes connues venant d’autres volumes de la saga… Mais non, ça ne prends pas et c’est finalement une petite déception.

  • Intérêt : ?????
  • Écriture : ?????

Votre avis sur l’article, le livre…

[starrater tpl=10]




  • Les commentaires sont clos.