La crise de la flotte noire

Format plébiscité par de nombreux auteurs de Star Wars, voici une nouvelle trilogie qui est, ma foi, pas trop mal menée.

Lors de l’avènement de l’Empire, de nombreuses planètes ont étés occupés et leurs habitants forcés de travailler sous les menaces des troupes de choc. Parmi eux, le peuple Yevetha, réduit à la servitude jusqu’à ce qu’ils se révoltent contre les impériaux et prennent le contrôle de leurs vaisseaux, loin du centre de la galaxie, dans l’amas de Koornacht.

Se soulèvement s’étant passé en même temps que la défaite de Palpatine sur l’étoile noire, les Yevethas ont étés oubliés. Jusqu’au jour ou le vice-roi de ce peuple, Nil Spaar, demande audience auprès de la présidente de la nouvelle république : Leia Organa Solo. Lors des négociations visant à faire rentrer les Yevetha dans la république, Nil Spaar ne demande qu’une chose : Qu’on laisse les Yevetha et l’amas de Koornacht tranquille.

ren_SW6Cette demande prends tout son sens quand, armés des nombreux vaisseaux impériaux capturés des années auparavant, les Yevetha massacrent toutes les colonies de l’amas de Koornacht, estimant que seuls les ‘purs’ ont le droit d’y vivre. Leia doit alors prendre une décision difficile qui va l’engluer dans une bataille politique qui risquerait bien de lui coûter sa place : Combattre les Yevetha qui s’avèrent être sans pitié et implacables au prix de lourdes pertes ou détourner les yeux des massacres car les colonies attaquées ne sont pas membres de la république.

Pendant ce temps, Luke Skywalker, en quête de paix intérieure suit une femme mystérieuse se prétendant adapte du ‘courant’, une manière d’utiliser la Force inconnue du maître Jedi. Cette dernière, Akanah, lui aurait promis de retrouver sa mère que Luke croyait morte. Cette recherche va le mener droit vers… Koornacht…

Il y à une troisième histoire également dans ce livre, celle de Lando Calrissian qui, à la demande des services de renseignements de la nouvelle république, traque un énorme vaisseau fantôme appelé ‘Le vagabond’, entièrement organique et renfermant le mystérieux secret de ses créateurs.

Assez bien écrite et au suspens bien mis en place, cette trilogie tiens la route. Malgré les deux ‘sides stories’ de Luke et Lando assez moyennes, l’histoire principale tiens le lecteur en haleine. Encore une fois, le combo action militaire/intrigue politique est gage d’une histoire intéressante qui, bien qu’elle ne modifie pas l’historique général de la saga, mérite la lecture.

  • Intérêt : ?????
  • Écriture : ?????



  • Les commentaires sont clos.