Capella Secundus

15

Toujours vêtu de son antique armure ouvragée et couverte de sang, Ezekiel était à genou devant son autel personnel. Il avait retiré son casque et son visage cicatrisé avait été oint d’eau bénite. Son cyber-serviteur se tenait derrière lui, tenant en main un jeu de cartes ésotériques en cristal.

La maigre silhouette couverte de scarifications avait autrefois été un excellent Capitaine de la Garde Impériale de Jougran III. Malheureusement, il avait choisi le mauvais camp lorsque les Démons étaient venus susurrer de sombres paroles aux hommes de son régiment. Les Chevaliers Gris, menés par l’Inquisiteur Ezekiel, avaient été appelés pour purifier leur âme, ce qui signifiait bien souvent être l’initiateur d’une boucherie. Un mal nécessaire, le massacre d’une minorité pour que le reste de la population puisse continuer à vivre. Les rares survivants du carnage furent transformés en serviteurs décérébrés pour expier leurs fautes envers l’Humanité. Il n’avait aucun souvenir de son passé, il n’avait plus aucun souvenir du tout. Son cerveau, du moins ce qu’il en restait après la psycho-chirurgie, n’était plus qu’une machine obéissant aux ordres de l’Inquisiteur.

– Donne ! Ordonna Ezekiel. La créature s’exécuta et tendit le jeu à son Maître. Celui-ci mélangea les cartes en murmurant doucement dans la langue du sacre.

– Par Ton sacrifice, Tu nous as tous sauvé et Ta lumière bienveillante veille sur Tes serviteurs. Aujourd’hui je consulte le Tarot Sacré pour trouver les réponses à d’obscures questions. Puisse Ton omniscience guider mes mains et mon esprit vers le savoir qui servira le mieux à Ta gloire.

L’Inquisiteur tira les cartes avec calme et sérénité, respirant lentement comme le rituel l’imposait. Cinq lames en cercle, deux autres au centre. La première fut l’Inquisiteur, renversée. La seconde, le Traître. Puis, l’Hérétique.

Ezekiel s’interrompit, le souffle court. Cette configuration ne laissait que peu de doute : un agent de l’Empereur s’était ou allait se détourner du credo. Mais comment ? Et qui ? L’arcane suivant devait pouvoir apporter quelques réponses.

Retournant la carte, un frisson lui parcouru l’échine. Le Démon ! Le Chaos allait corrompre un membre de son entourage… A moins qu’il ne s’agisse de lui-même…

La dernière carte du cercle, le Guerrier. “Ignore toute pitié”. Il ne devait pas flancher devant le les Puissances de la Ruine et purifier cette planète par le feu si nécessaire. Il inspira fortement.

– Que Sa volonté soit faite.

D’un geste rapide, Ezekiel retourna les deux lames de cœur et se figea. Sur la nappe écarlate de l’autel se trouvaient les cartes de l’Arlequin et de l’Eldar. Quelle interprétation en tirer ? Qui trompait qui ? Et quel rapport avec ces xénos ?

Il devait retourner sur Capella pour éclaircir tout cela. Et surtout faire très attention aux agissements des gens qui l’entouraient. Quels que soient leur fonction ou leur titre…

Cette entrée a été publiée dans Capella Secundus, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Capella Secundus

  1. Metatron dit :

    Que devient ce texte à 4 mains avec Baal ?
    Vous continuez encore ? Vous l’avez terminé ?

    • Rendar dit :

      Le texte n’est pas terminé non.

      Je dois faire le point avec mon co-auteur pour voir ce qu’il souhaite faire à ce sujet, au besoin, je pense terminer tout seul…