Capella Secundus

12

Bien que très puissants, les pouvoirs d’Ezekiel ne se manifestaient pas de manière permanente. Il y a bien longtemps, il avait dû faire un choix. Une décision difficile qui l’avait privé d’une partie de ses ressources mentales et qui occultait sa faculté de déclencher à volonté ses dons naturels pour manipuler l’énergie du Warp.

Malgré cela, dans les situations de crise, ses capacités psychiques lui amenaient des visions prémonitoires, lui donnaient la capacité de sentir les âmes autour de lui ou lui permettaient de tuer à distance de différentes manières… Pourtant aujourd’hui, malgré tous ses efforts, ses dons faisaient la sourde oreille à son appel.

C’est ainsi qu’il ne sentit pas mourir Frère Hebetus dont l’armure teminator fut déchiquetée par des dizaines de tirs de bolter lourd. De même qu’aucune sensation ne lui fit part du décès brutal de Frère Kryard, empalé par une griffe de genestealer rendu fou par l’odeur du sang.

Tout autour de lui, ce n’était que douleur et dévastation. Les cadavres de genestealers s’entassaient dans toute la salle, une mare de sang souillait les pieds de l’Inquisiteur. Ce n’est que lorsqu’il vit la large silhouette du Sergent Flaks s’écrouler qu’il sortit de sa torpeur.

Le fulgurant monté sur sa griffe énergétique se mit à cracher une pluie de bolts consacrés sur les soldats renégats qui ne cessaient de faire feu vers la fosse que pour enclencher un nouveau chargeur dans leurs armes et qui arrosaient indistinctement la désormais maigre force impériale et les stealers.

Il vit avec satisfaction un Marine du Chaos chanceler, porter ses mains gantées de métal à sa poitrine et basculer au-dessus du minuscule parapet pour s’écraser avec fracas dans la cohue de xénos affamés.

Ezekiel n’attendit pas de le voir se faire déchiqueter pour se rendre compte qu’il fallait à tout prix qu’ils s’en aillent d’ici.

– Emperor’s Swords, on se replie. Son ordre couvrit à peine le vacarme assourdissant qui emplissait la grotte. Vite !!!

Instantanément, les six survivants de l’expédition loyaliste se rassemblèrent autour de l’Inquisiteur. Plusieurs tirs ricochèrent sur leurs solides armures mais les soldats impériaux ne semblaient pas s’en soucier.

– Retournons dans la première caverne. Somma Ezekiel. Il faut que nous rejoignions la surface au plus vite. EN AVANT…

Dans un ordre parfait, la petite troupe se mit à reculer. Voyant leur proie tenter de leur échapper, les Marines du Chaos concentrèrent leurs tirs sur les loyalistes. Le champ de force du rosarius d’Ezekiel miroita plusieurs fois, arrêtant les projectiles les plus dangereux alors que Frère Linua s’échoua à terre, foudroyé par un tir en pleine tête qui fendit son casque en deux.

Un premier terminator avait atteint la relative sécurité du couloir séparant les deux cavernes. Un autre des Marines s’y engouffra rapidement. Le fulgurant de l’Inquisiteur émit subitement un déclic caractéristique. Plus de munitions. Ezekiel n’avait pas lâché la gâchette depuis son premier tir. Un troisième terminator réussi, sous une véritable tempête de feu, à atteindre le corridor.

Il ne restait plus qu’Ezekiel et un Emperor’s Sword sous le feu des renégats.

– Allez-y, Monseigneur. Je vais tenter de les retarder.

Ezekiel regarda incrédule la salle qu’ils s’apprêtaient à quitter. Les genestealers avaient cessé de se battre entre eux et clopinaient maintenant vers l’Inquisiteur en émettant de petits cris perçants.

Au milieu de la grotte se tenait Barotha, sa main droite entourée d’un halo écarlate, était tendue vers les deux serviteurs de l’Empereur. L’énergie psychique qui se dégageait de lui rendait sa silhouette floue mais, malgré tout, Ezekiel plongea son regard dans les yeux de braises du commandant renégat.

– Inquisiteur Ezekiel, au nom de l’Empereur, allez-vous en, ils approchent.

Tout lui sembla soudain se dérouler au ralenti. Les premiers xénos se jetèrent sur son condisciple qui les éventra sans peine de ses griffes énergétiques étincelantes. Il n’entendait plus rien…

Et il vit…

Il vit dans l’esprit de son ennemi.

Cela commença par un maelström d’images. Certaines devaient dater de milliers d’années auparavant. Il vit le Palais de l’Empereur sur la très sainte Terra, ses murs ébréchés et noircis. Il vit des massacres ignobles, des sacrifices sanguinaires et bien d’autres choses qui lui vrillèrent l’esprit, lui provoquant une douleur atroce.

Il hurla.

Soudain, il vit une cathédrale qui lui semblait familière. Une statue de Corax entourée d’une foule compacte. Il vit Capella Secundus.

Soutenant toujours le regard maléfique du Word Bearer, sa vision lui fit apercevoir ce qu’il n’aurait jamais voulu voir. Un démon immonde, une cérémonie impie, une puissance décuplant son imagination, la destruction, la mort…

Sa propre mort…

– Seigneur Ezekiel, par le Trône d’Or, qu’attendez-vous ?

Détournant les yeux, tout disparu de son esprit. Sa tête lui faisait atrocement souffrir mais ses sensations étaient redevenues normales. Il se tourna vers le centre de la grotte.

Les serviteurs du Chaos continuaient de tirer, les genestealers étaient de plus en plus proches et une dizaine de cadavres reposaient déjà aux pieds du terminator Emperor’s Sword qui le protégeait.

D’un geste rapide, Ezekiel agrippa un objet accroché à sa ceinture. Murmurant une prière, il appuya sur l’interrupteur sculpté qui l’ornait. Instantanément, ce que n’importe quel humain aurait pu prendre pour un vulgaire bâton de marche quadrupla de longueur. Quelques dixièmes de seconde plus tard, un arc de lumière étincelant jaillit du haut de l’arme pour former une énorme faux énergétique. Ezekiel vint se poster à gauche du dernier des Marines restant dans la caverne.

– Jamais je ne laisserais un serviteur de l’Empereur croire qu’il peut donner sa vie pour sauver la mienne. Si nous partons ce sera ensemble… ou jamais.

A ces mots, la première vague des xénos fut sur eux. Ils en éviscérèrent plusieurs avant de se replier rapidement dans le couloir. Les genestealers ne les suivirent pas. Ils étaient hors de danger. Pour l’instant…

Cette entrée a été publiée dans Capella Secundus, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Capella Secundus

  1. Metatron dit :

    Que devient ce texte à 4 mains avec Baal ?
    Vous continuez encore ? Vous l’avez terminé ?

    • Rendar dit :

      Le texte n’est pas terminé non.

      Je dois faire le point avec mon co-auteur pour voir ce qu’il souhaite faire à ce sujet, au besoin, je pense terminer tout seul…