Capella Secundus

10

– Vous arrivez juste à temps mes amis… Juste a temps pour le Grand Réveil…

Ezekiel bouillonnait d’une rage intérieure à peine contenue. Néanmoins le mot “réveil” perça la chape de haine qui se dégageait de lui.

– Je suis le Capitaine Barotha, humble serviteur de ce que vous appelez les Puissances de la Ruine.

A ces mots, une forme imposante fit son irruption à l’opposé de la salle. Engoncée dans une armure terminator qui ne ressemblait plus en rien à celles que les fiers Emperor’s Swords portaient eux-mêmes, elle s’avança au milieu des genestealers qui s’écartaient sur son passage, en poussant des petits cris effrayés.

Tout sembla soudain se mettre en place dans l’esprit d’Ezekiel. La soi-disante guerre des gangs entre la secte stealer et les adorateurs du Chaos n’était qu’un leurre, la seule raison de la présence de Space Marines renégats sur Capella Secundus était l’accomplissement d’un rituel…

La voix de Barotha arracha l’Inquisiteur à ses pensées.

– Je pensais que ces extraterrestres puants auraient pu parfaitement faire l’affaire mais, grâce à votre obstination légendaire et votre entêtement, nous avons un mets de choix à offrir à nos Maîtres. Le Capitaine leva sa tête vers ses troupes. Commencez les incantations mes Frères…

Alors que Barotha continuait à avancer, Ezekiel le détaillait de haut en bas. Son armure rouge sombre lui donnait déjà un air très impressionnant mais la flamme de folie qui dansait dans ses yeux était encore plus terrifiante que sa large carrure. Son visage ressemblait à un crâne décharné tant sa peau parcheminée semblait tirée en arrière. De petites excroissances osseuses étaient néanmoins témoins de mutations plus profondes sans doute cachées par son armure.

Ezekiel combattait les forces du Chaos depuis plus de 90 ans, il avait fait face à des démons innombrables et même combattu plusieurs démons majeurs. Pourtant, il n’avait jamais rencontré une entité qui inspirait une telle puissance intérieure et une telle répulsion.

Cela devait également être le cas pour ses compagnons Space Marines car il sentit leur esprit de fer se faire ébranler par la présence de cette… chose…

Essayant de sonder psychiquement le puissant Marine du Chaos, Ezekiel se heurta à un mur mental. Il aurait juré voir un sourire se dessiner sur les lèvres de Barotha lors de sa tentative, mais il avait comme un voile sombre qui flottait devant ses yeux.

Leurs ennemis surélevés avaient commencé à murmurer une prière dans une langue inconnue et il semblait que celle-ci réussissait à affecter les serviteurs de l’Empereur tout Puissant. Tous les Word Bearers avaient leurs armes pointées vers la fosse où se trouvaient les genestealers, ainsi que les défenseurs de la lumière impériale.

En une fraction de seconde, Ezekiel capta une poussée de rage venant de l’un de ses hommes. Avant même qu’il n’ait pu réagir, un des terminators d’assaut de sa suite s’élança en avant dans un assourdissant vrombissement de ses servo-moteurs. Ses griffes énergétiques sortirent de leur fourreau de plastacier en émettant un bruit métallique. Instantanément, elles irradièrent d’une lueur bleutée indiquant que le champ destructeur était en place. Le terminator Emperor’s Sword était déjà à portée de coup du Capitaine renégat.

– GLOIRE A L’EMPEREUR ! Hurla le soldat.

Barotha se contenta d’esquisser un pâle sourire et tendit sa main gauche en avant. Un flot d’énergie bleue en sortit instantanément et vient frapper le terminator de plein fouet. Celui-ci chancela mais tint bon face aux vagues de corruption qui lui léchaient l’armure. Il leva sa griffe droite, se préparant à délivrer un coup le plus puissant possible quand le sorcier leva l’autre main.- Vous arrivez juste à temps mes amis… Juste a temps pour le Grand Réveil…

Ezekiel bouillonnait d’une rage intérieure à peine contenue. Néanmoins le mot “réveil” perça la chape de haine qui se dégageait de lui.

– Je suis le Capitaine Barotha, humble serviteur de ce que vous appelez les Puissances de la Ruine.

A ces mots, une forme imposante fit son irruption à l’opposé de la salle. Engoncée dans une armure terminator qui ne ressemblait plus en rien à celles que les fiers Emperor’s Swords portaient eux-mêmes, elle s’avança au milieu des genestealers qui s’écartaient sur son passage, en poussant des petits cris effrayés.

Tout sembla soudain se mettre en place dans l’esprit d’Ezekiel. La soi-disante guerre des gangs entre la secte stealer et les adorateurs du Chaos n’était qu’un leurre, la seule raison de la présence de Space Marines renégats sur Capella Secundus était l’accomplissement d’un rituel…

La voix de Barotha arracha l’Inquisiteur à ses pensées.

– Je pensais que ces extraterrestres puants auraient pu parfaitement faire l’affaire mais, grâce à votre obstination légendaire et votre entêtement, nous avons un mets de choix à offrir à nos Maîtres. Le Capitaine leva sa tête vers ses troupes. Commencez les incantations mes Frères…

Alors que Barotha continuait à avancer, Ezekiel le détaillait de haut en bas. Son armure rouge sombre lui donnait déjà un air très impressionnant mais la flamme de folie qui dansait dans ses yeux était encore plus terrifiante que sa large carrure. Son visage ressemblait à un crâne décharné tant sa peau parcheminée semblait tirée en arrière. De petites excroissances osseuses étaient néanmoins témoins de mutations plus profondes sans doute cachées par son armure.

Ezekiel combattait les forces du Chaos depuis plus de 90 ans, il avait fait face à des démons innombrables et même combattu plusieurs démons majeurs. Pourtant, il n’avait jamais rencontré une entité qui inspirait une telle puissance intérieure et une telle répulsion.

Cela devait également être le cas pour ses compagnons Space Marines car il sentit leur esprit de fer se faire ébranler par la présence de cette… chose…

Essayant de sonder psychiquement le puissant Marine du Chaos, Ezekiel se heurta à un mur mental. Il aurait juré voir un sourire se dessiner sur les lèvres de Barotha lors de sa tentative, mais il avait comme un voile sombre qui flottait devant ses yeux.

Leurs ennemis surélevés avaient commencé à murmurer une prière dans une langue inconnue et il semblait que celle-ci réussissait à affecter les serviteurs de l’Empereur tout Puissant. Tous les Word Bearers avaient leurs armes pointées vers la fosse où se trouvaient les genestealers, ainsi que les défenseurs de la lumière impériale.

En une fraction de seconde, Ezekiel capta une poussée de rage venant de l’un de ses hommes. Avant même qu’il n’ait pu réagir, un des terminators d’assaut de sa suite s’élança en avant dans un assourdissant vrombissement de ses servo-moteurs. Ses griffes énergétiques sortirent de leur fourreau de plastacier en émettant un bruit métallique. Instantanément, elles irradièrent d’une lueur bleutée indiquant que le champ destructeur était en place. Le terminator Emperor’s Sword était déjà à portée de coup du Capitaine renégat.

– GLOIRE A L’EMPEREUR ! Hurla le soldat.

Barotha se contenta d’esquisser un pâle sourire et tendit sa main gauche en avant. Un flot d’énergie bleue en sortit instantanément et vient frapper le terminator de plein fouet. Celui-ci chancela mais tint bon face aux vagues de corruption qui lui léchaient l’armure. Il leva sa griffe droite, se préparant à délivrer un coup le plus puissant possible quand le sorcier leva l’autre main.
Ses deux bras vomirent un tourbillon de flammes qui dévorèrent l’armure du Marine, arrachant sans peine les plaques de plastacier comme s’il s’agissait de pétales de fleur. L’Inquisiteur vit avec tristesse les organes vitaux du terminator éclater sous l’influence maligne du sort.

Le vent de magie força même Ezekiel à reculer de quelques pas et les Word Bearers à se protéger les yeux tant l’éclat du charme maléfique était aveuglant.

Durant une dizaine de secondes, seul résonna dans la caverne le rire diabolique de Barotha dont les bras étaient encore parcourus d’éclairs bleutés qui mourraient en grésillant.

Fixant Ezekiel dans les yeux, le renégat fit un geste vers ses soldats.

– Jetez-les…

A ces mots, les Word Bearers, en prière sur la terrasse, s’écartèrent pour laisser passer cinq imposantes silhouettes au pas lourd qui occultèrent la lumière des torches que certains Marines portaient.

Des terminators chaotiques… Ceux-ci traînaient par terre les dépouilles des membres de l’escouade Purgatus. Malgré les traînées de sang qui coulaient dans le sillage des terminators félons, l’Inquisiteur sentait que certains Emperor’s Swords étaient encore en vie.

L’un des renégats en armure tactique dreadnought dégaina alors une longue épée à l’aspect torturé. Il sembla lui murmurer une prière discrète en caressant son pommeau. Ezekiel vit alors l’épée vibrer… De nombreux petits yeux cruels s’allumèrent soudainement sur la lame alors que le terminator corrompu semblait en extase devant le spectacle du réveil de son épée-démon.

Il éventra le premier des terminators inanimés dont l’armure céda sans résistance. Un flot de sang gicla de la blessure et la rivière écarlate commença à s’écouler de l’estrade pour venir souiller les murs sombres. Le porteur de l’épée-démon se lécha les lèvres avec délectations. Il parut se repaître de sentir la vie de Frère Jiréa se répandre sur le sol et le poussa nonchalamment du pied jusqu’à la bordure de la balustrade. Le corps inanimé de Jiréa chuta d’une dizaine de mètres avant de s’écraser lourdement au milieu des genestealers qui sifflèrent et rugirent.

– Ces charmantes bêtes sont aveugles, néanmoins je pense qu’elles savent reconnaître l’odeur du sang. Chantonna Barotha en souriant à l’intention du petit contingent loyaliste tétanisé par la scène.

En un instant, se fut la curée. Les genestealers se jetèrent sur le cadavre en hurlant. Un des xénos sur la gauche de Barotha se rua vers le cadavre avant de retomber brutalement au sol, retenu par une lourde chaîne en fer grossier. Sans attendre, il recula aussi loin que sa chaîne le laissait aller et bondit de toute sa puissance. Son membre supérieur gauche fut arraché par le choc mais cela ne sembla pas freiner l’extraterrestre qui se jeta sur ses congénères pour avoir sa part du repas.

Un second membre de feu l’escouade Purgatus se fracassa un peu plus loin… Les genestealers se battaient maintenant entre eux dans une orgie de fureur malsaine. Un mucus verdâtre se répandait peu à peu au sol alors que Barotha se trouvait au milieu de la mêlée sans qu’aucun des xénos n’ose l’approcher de trop près. Il éclata de rire.

– Mes Frères maudits, l’heure est venue… Tous les Word Bearers épaulèrent leurs armes. Tuez-les tous…

Et l’enfer se déchaîna…
Ses deux bras vomirent un tourbillon de flammes qui dévorèrent l’armure du Marine, arrachant sans peine les plaques de plastacier comme s’il s’agissait de pétales de fleur. L’Inquisiteur vit avec tristesse les organes vitaux du terminator éclater sous l’influence maligne du sort.

Le vent de magie força même Ezekiel à reculer de quelques pas et les Word Bearers à se protéger les yeux tant l’éclat du charme maléfique était aveuglant.

Durant une dizaine de secondes, seul résonna dans la caverne le rire diabolique de Barotha dont les bras étaient encore parcourus d’éclairs bleutés qui mourraient en grésillant.

Fixant Ezekiel dans les yeux, le renégat fit un geste vers ses soldats.

– Jetez-les…

A ces mots, les Word Bearers, en prière sur la terrasse, s’écartèrent pour laisser passer cinq imposantes silhouettes au pas lourd qui occultèrent la lumière des torches que certains Marines portaient.

Des terminators chaotiques… Ceux-ci traînaient par terre les dépouilles des membres de l’escouade Purgatus. Malgré les traînées de sang qui coulaient dans le sillage des terminators félons, l’Inquisiteur sentait que certains Emperor’s Swords étaient encore en vie.

L’un des renégats en armure tactique dreadnought dégaina alors une longue épée à l’aspect torturé. Il sembla lui murmurer une prière discrète en caressant son pommeau. Ezekiel vit alors l’épée vibrer… De nombreux petits yeux cruels s’allumèrent soudainement sur la lame alors que le terminator corrompu semblait en extase devant le spectacle du réveil de son épée-démon.

Il éventra le premier des terminators inanimés dont l’armure céda sans résistance. Un flot de sang gicla de la blessure et la rivière écarlate commença à s’écouler de l’estrade pour venir souiller les murs sombres. Le porteur de l’épée-démon se lécha les lèvres avec délectations. Il parut se repaître de sentir la vie de Frère Jiréa se répandre sur le sol et le poussa nonchalamment du pied jusqu’à la bordure de la balustrade. Le corps inanimé de Jiréa chuta d’une dizaine de mètres avant de s’écraser lourdement au milieu des genestealers qui sifflèrent et rugirent.

– Ces charmantes bêtes sont aveugles, néanmoins je pense qu’elles savent reconnaître l’odeur du sang. Chantonna Barotha en souriant à l’intention du petit contingent loyaliste tétanisé par la scène.

En un instant, se fut la curée. Les genestealers se jetèrent sur le cadavre en hurlant. Un des xénos sur la gauche de Barotha se rua vers le cadavre avant de retomber brutalement au sol, retenu par une lourde chaîne en fer grossier. Sans attendre, il recula aussi loin que sa chaîne le laissait aller et bondit de toute sa puissance. Son membre supérieur gauche fut arraché par le choc mais cela ne sembla pas freiner l’extraterrestre qui se jeta sur ses congénères pour avoir sa part du repas.

Un second membre de feu l’escouade Purgatus se fracassa un peu plus loin… Les genestealers se battaient maintenant entre eux dans une orgie de fureur malsaine. Un mucus verdâtre se répandait peu à peu au sol alors que Barotha se trouvait au milieu de la mêlée sans qu’aucun des xénos n’ose l’approcher de trop près. Il éclata de rire.

– Mes Frères maudits, l’heure est venue… Tous les Word Bearers épaulèrent leurs armes. Tuez-les tous…

Et l’enfer se déchaîna…

Cette entrée a été publiée dans Capella Secundus, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Capella Secundus

  1. Metatron dit :

    Que devient ce texte à 4 mains avec Baal ?
    Vous continuez encore ? Vous l’avez terminé ?

    • Rendar dit :

      Le texte n’est pas terminé non.

      Je dois faire le point avec mon co-auteur pour voir ce qu’il souhaite faire à ce sujet, au besoin, je pense terminer tout seul…