Frère Emahel, sergent vétéran de la famille Durron

Frère Emahel, sergent vétéran de la famille Durron – BASTRUK

C’était comme si quelque chose n’allait pas. Comme un pressentiment qu’une catastrophe allait survenir. Il le savait, il était issu d’une famille dans laquelle il était fréquent de naître avec des aptitudes psychiques hors du commun mais les psykers du chapitre n’avaient rien détectés à son sujet lors de son admission. Pourtant il avait toujours fais confiance à ses impressions et cela avait toujours payé.

Ce tiraillement ne l’avait pas abandonné depuis qu’ils avaient quittés l’avant poste pour patrouiller dans les forêts alentours. Et cela ne faisait qu’empirer allant jusqu’à lui occasionner un début de mal de tête.

‘Ouvrez l’œil escouade alpha’ S’entendit-il murmurer à la poignée d’hommes placés sous son commandement. Inconsciemment, sa main avait glissé vers le holster de son pistolet bolter pour en détacher la sécurité.

Une sorte de bulle explosa alors dans sa tête. ‘A couvert’ Hurla-t-il sans même s’en rendre compte.

Rodé par des dizaines d’années de combats, les spaces marines s’exécutèrent instantanément évitant ainsi un déluge de balles tirées depuis une série de buissons. La riposte ne se fit pas attendre et les Knights of Justice ouvrirent le feu au jugé tout en adoptant une formation de combat standard.

‘Waaaaaaaaaaaaaaaaaaaagh’

Le beuglement se répercuta dans la forêt alors qu’une dizaine de silhouettes massives sortaient de leur cachette à quelques mètres à peine de la formation impériale. S’il n’avait pas eu ce pressentiment, ils seraient tous morts à l’heure qu’il est.

La charge ork se brisa sur le mur d’armures noires entraînant une mêlée indescriptible de coups, cris, détonations et mugissements. Emahel venait de terrasser l’un des xénos lorsqu’il reçut un puissant coup à l’épaule. Se retournant pour identifier la menace, il eut à peine le temps d’éviter la grenade de son adversaire que ce dernier utilisait comme d’une matraque. L’ork en face de lui était légèrement plus grand que ceux qu’il venait de combattre et le regardait de ses petits yeux dénués d’intelligence.

Sans hésiter, le nob se jeta sur lui en beuglant comme un possédé. La créature verte ne s’attendait vraisemblablement pas à ce qu’il en fasse de même et le choc fut d’une violence terrible. Emahel failli être projeté à terre par la masse de l’ork mais il parvint in extremis à garder son équilibre. Déjà, la créature levait ses armes pour frapper mais le space marine fut plus rapide et, d’un geste vif, il enserra de sa main gantée de métal la trachée de l’ork. De son autre main, il se saisit de l’épée tronçonneuse accrochée à sa ceinture.

A quelques centimètres derrière lui, un snot dubitatif se demandait ce qu’il allait bien pouvoir faire des dents qu’il récolterait sur le cadavre de son ancien tortionnaire après que le soldat impérial en aurait fini avec lui.

Cette entrée a été publiée dans Rendarthon, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.